Futur porte-avions : les chantiers pensent pouvoir assembler la coque en moins d’un an

Quand la France décidera d’offrir un successeur au Charles de Gaulle, sa construction devrait être nettement plus rapide que celle de son aîné. En l’état actuel des choses, les Chantiers de l’Atlantique estiment entre quatre et cinq ans seulement la durée totale qu’il faudra pour construire le nouveau porte-avions français, la différence d’un an résidant dans les essais de plateforme, s’ils sont ou non conduits depuis Saint-Nazaire.

Actuellement, le projet du nouveau porte-avions est toujours au stade d’études visant à définir les caractéristiques du bâtiment en fonction des besoins opérationnels et de choisir le mode de propulsion nucléaire ou conventionnelle.

Une décision devrait être prise en 2020 par Emmanuel Macron sur la base des conclusions qui seront remises à la Ministre des armées dans les mois à venir.

source : Mer et Marine