La frégate française Languedoc lancée à la poursuite d’un sous-marin russe surnommé « Septembre rouge »?

Malgré la relative discrétion qui entoure les opérations menées en Méditerranée [et même ailleurs], on sait que des sous-marins russes jouent régulièrement à « cache-cache » avec des navires appartenant à des pays de l’Otan.

Visiblement, la frégate multimissions (FREMM) Languedoc  s’est récemment mesurée à un sous-marin russe. En tout cas, c’est ce que suggère un patch, a priori réalisé pour marquer un succès opérationnel.

L’existence de ce patch a été révélée par Jean-Jacques Bridey, le président de la commission de la Défense à l’Assemblée nationale, via sa page Facebook, alors qu’il venait de passer une journée en immersion à bord de la FREMM  Languedoc , le 29 mai.

Lire l’article complet de Laurent Lagneau