La marine chinoise, confortablement assise au second rang mondial

La flotte chinoise continue son essor avec ses 2 nouveaux porte-avions en fabrication. L’objectif annoncé est de 6 porte-avions en 2030.

mais si les 2 premiers porte-avions chinois le Liaoning et le Shandong ne sont pas équipés de catapultes, les 2 prochains actuellement en construction en seront dotés  et pourront lancer des avions radar. Les 2 unités suivantes seront à propulsion nucléaire, et seront l’équivalent des porte-avions américains.

Ainsi forte de ses missiles anti-navires et de son importante aviation embarquée et basée à terre dans les îles, la Chine atteindra dans le Pacifique ouest la parité avec les Etats -Unis.

La Chine utilise aussi ses navires humanitaires pour faire de la présence humanitaire dans des pays sur lesquels elle a des visées ou pour y confirmer sa présence comme au Venezuela. De telles “opérations navales humanitaires ” sont utilisées par  toutes les grandes marines à des fins politiques. La Chine n’y fait pas exception!