Routes arctiques : dégel et nouvelles tensions

Le Rhône évolue sous les aurores boréales en mer de Sibérie orientale. Photo : Marine Nationale/Jonathan Bellenand. 

Le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Rhône  de la marine nationale a étrenné le passage du Nord-Est. Une opération permise par la fonte des glaces, dans une région sous contrôle russe.  Cette route maritime, longeant la Norvège puis la Russie jusqu’au détroit de Béring, s’ouvre à mesure que fond la banquise. Il est désormais possible, aux mois d’août et septembre, de rejoindre l’océan Pacifique en évitant le canal de Suez, jusqu’ici le chemin le plus court.

Lire l’article de  Pierre Alonso 

Visite guidée à bord du BSAH Rhône

reportage de Saint-Pierre et Miquelon la 1ère