Saint-Mandrier : sur la plateforme d’intégration des FDI, reportage Mer et Marine

La structure du mât à son arrivée à Toulon en mai (© : JEAN-CLAUDE BELLONNE)

Perchée sur les hauteurs de la presqu’île de Saint-Mandrier, face à la Méditerranée, la mâture unique qui équipera les nouvelles frégates de défense et d’intervention (FDI) de la Marine nationale prend forme. Réalisée par le site Naval Group de Lorient, qui construira les bâtiments, la structure abrite notamment le nouveau Sea Fire de Thales, premier radar plaques développé en France. Arrivée mi-mai à Toulon, elle a été transportée par barge depuis la Bretagne afin de rejoindre le Site d’Expérimentation des Systèmes de Défense Aérienne (SESDA), l’une des implantations de la Direction Générale de l’Armement (DGA).

Lire la suite de l’article de Mer et Marine